Projet Développement et Autonomisation des Femmes de Camp Luka

 

L’objectif du projet est d'autonomiser les femmes de Camp Luka à travers la formation en métiers qui leur permettra de renforcer leurs capacités à générer des revenus. Elles seront également sensibiliser sur la connaissance de leurs droits.
Le projet a mis en place un centre de formation où 100 jeunes femmes âgées de 16 à 26 ans sont formées à la Coupe & Couture chaque année et une salle de pratique de la couture équipée ouverte. Pendant 3 ans, 300 femmes seront formées en Coupe & Couture. En plus de la formation technique, les femmes suivront des cours sur l'entrepreneuriat et les compétences de vie pour approfondir leurs connaissances générales et prendre conscience de leurs droits économiques et sociaux.
Le projet a ouvert une session d’échanges avec les parents des jeunes femmes en formation appelée «l'école de parents» pour sensibiliser ces derniers sur l'importance et les moyens par lesquels ils peuvent soutenir leurs filles. En outre, 100 personnes seront formées en alphabétisation chaque année, donnant ainsi la possibilité à des jeunes femmes jadis analphabètes de rejoindre la formation en Coupe & Couture car à même de lire, écrire et calculer.
Une école maternelle ayant la capacité de recevoir par an 50 enfants agés de 3 et 5 ans est opérationnelle et permet autant aux jeunes femmes en formation qu’à d’autres membres de la communauté de transmettre les fondamentaux du savoir à leur progéniture.

Camp Luka
Camp Luka
IMG 2964 250 X 167
IMG 2991 250 X 167

Le projet doit d'atteindre les résultats suivants après 3 années d’exécution:

  • 300 jeunes femmes formées en Coupe & Couture, en entrepreneuriat, à la culture de l’épargne et autres compétences de vie;
  • Une salle de pratique de la Coupe & Couture est opérationnelle;
  • 40% des jeunes femmes en formation en Coupe & Couture ont chacune un compte d’épargne;
  • 70% des jeunes femmes en Coupe & Couture épargnent plus de 50% des fonds nécessaires pour l’achat de leur kid d’insertion socioprofessionnel;
  • 150 enfants âgés de 3 à 5 ans sont gratuitement scolarisés à l’école maternelle ouverte par le projet ;
  • 180 jeunes femmes ont suivi des cours d'alphabétisation et sont à mesure de lire, écrire et faire de petits calculs ;
  • 300 parents ou autres membres de la famille participent aux activités de «l’école de parents».

facebook     youtube    twitter    linkedin