news from the projects

Photo Nutrition 294 x 221

Le 15 juin est la journée mondiale contre la faim et est l’opportunité de découvrir et d’apprendre davantage sur l’insécurité alimentaire et la malnutrition en République Démocratique du Congo et à travers le monde.
D’après le rapport mondial sur les crises alimentaires 2018 du Programme Alimentaire Mondial publié en mars 2018, la faim aiguë s’intensifie. Il ressort de ce rapport que près de 124 millions de personnes dans 51 pays dans le monde dont 7,7 en RDC (parmi lesquelles 1,9 million d'enfants de moins de 5 ans) ont souffert d’insécurité alimentaire aiguë en 2017. Relevons pour le regretter qu’il y a 11 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire de plus qu’en 2016.

Les principales causes de l’insécurité alimentaire en 2017 ont été entre autres les conflits couplés aux déplacements des populations que cela engendre, autant que les chocs climatiques. Les épidémies et l’accès limité aux services de santé de base, d’eau potable et d’assainissement, ont également exacerbé la malnutrition dans de nombreux pays.

De toutes ces causes de la faim citées précedemment, les conflits et l’insécurité sont restés les principales causes de l’insécurité alimentaire dans 18 pays, où près de 74 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire ont nécessité une aide d’urgence, représentant 60 pour cent de la population totale vivant en situation d’insécurité alimentaire de Crise. La plupart si pas toutes les 7,7 millions de personnes souffrant d’insécurité alimentaires en RDC sont des victimes du conflit qui se poursuit dans la région du Kivu, des combats au Tanganyika et du conflit brutal dans le Kasaï. Le nombre de Congolais contraints de fuir de chez eux a dépassé les 5 millions de personnes, soit le nombre le plus élevé de personnes déplacées en Afrique.

 

Photo1  IMG 20160115 103312 294 x 221  tlchargement

 

Parlant des catastrophes liées au climat, les conditions de sécheresse ont également déclenché des crises alimentaires dans 23 pays plongeant plus de 39 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire nécessitant une assistance d’urgence. Les deux tiers de ces pays se trouvaient en Afrique, où 32 millions de personnes vivaient en situation d’insécurité alimentaire aiguë.

Face à ce vécu quotidien très peu reluisant pour de millions de Congolais, HPP-Congo s’est mobilisée sur deux front en guise de réponse à cette crise :

1- Exécution des projets Clubs de Fermiers pour soutenir la production agricole et combattre la malnutrition
Depuis son démarrage en 2011, le programme Clubs de Fermiers a encadré 25.561 fermiers dont 3.730 en 2018 dans l’amélioration de la qualité et l’accroissement de leur production agricole, l’amélioration de leur nutrition et l’accroissement de leur revenu avec pour conséquence l’amélioration de leurs conditions de vie. Cet appui a notamment permis la hausse du rendement du maïs à l’hectare de 500kg/ha à 1900kg/ha.

2- Sensibilisation et nouveaux partenaires dans le cadre d’actions de plaidoyer
HPP-Congo combat aussi la faim en RDC dans le cadre de ses campagnes de plaidoyer, afin de sensibiliser le public et créer des partenariats avec d’autres acteurs intervenants dans le cadre de la mobilisation contre la faim.

 

Les impacts positifs créés par les activités mises en oeuvre par HPP-Congo dans le cadre de la lutte contre la faim contribuent à l'atteinte des Objectifs du Développement Durable 

ODD1  ODD2  ODD3

 

Nouvelles des Projets

La formation de 33 étudiants dont 11 jeunes femmes et 22 jeunes hommes de la 4eme promotion...
L’humanité commémore le 16 juin de chaque année la journée mondiale de l’enfant africain, instituée...
Le 15 juin est la journée mondiale contre la faim et est l’opportunité de découvrir et d’apprendre...
La journée mondiale de l’environnement a été instaurée par le Programme des Nations Unies pour...
  Le 31 mai de chaque année est marquée par la célébration de la Journée mondiale sans tabac....
HPP-Congo croit fermement que l’enseignement maternel devrait être partie intégrante d’un système...
  Je me nomme KILEMA Jeanny, j’ai 27 ans et réside au N°15, Avenue Kiluesu, Quartier Matadi,...
    Le partenariat entre la GIZ et HPP-CONGO a été signé autour du projet d’accompagnement...

facebook     youtube    twitter    linkedin