news from the projects

jif10

Voici venu une fois de plus un autre mois de mars, mais cette fois-ci celui de l’an de grâce 2019. Ce mois revêt une singularité particulière en ceci qu’il est dédié à la FEMME fusse-t-elle notre maman, notre épouse, notre sœur ou toute autre connaissance. HPP-Congo oriente également la plupart des activités exécutées par ses projets pendant ce mois sur la femme.

Le mois de mars est celui au cours duquel HPP-Congo encourage la mobilisation et le militantisme pour promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. Cette contribution à plus de respect et à la protection de la femme se fait à travers les activités mises en œuvre par ses projets en RDC en l’occurrence :

 

La formation en métiers et l’insertion socio-économique des femmes

La formation en métiers des femmes est l'une des priorités de HPP-Congo depuis 2009. Les domaines dans lesquels les capacités de celles-ci sont renforcées sont respectivement la coupe et couture, la coiffure et  esthétique, la pâtisserie et l’entrepreneuriat. Les formations telles que la menuiserie, la maçonnerie, l'éelectricite et la mécanique leur sont également ouvertes. Ces formations d’une durée de 9 mois au maximum permettent aux femmes d’acquérir les connaissances et les pratiques à même de leur permettre de s’auto-employer ou de faciliter leur insertion socio-professionnelle.

 2.567 femmes dont 7751 en coupe et couture, 731 en coiffure et esthétique, 164 en pâtisserie et restauration et 921 en entrepreneuriat ont été jusque-là formées. Grâce à ces compétences acquises plusieurs d’entre elles contribuent au bien-être social par leurs salaires, les fonds issus de leurs activités génératrices de revenus et par leur nouvel esprit épanouit.

Pendant leur cursus de formation en métiers, les jeunes femmes reçoivent également les notions d’éducation à la vie à travers des leçons sur la santé sexuelle et reproductive, le VIH/sida, et l’éducation à l’épargne et bien d'autres.

jif8

 

La formation des enseignantes des écoles primaires du milieu rural et agentes de développement communautaire par l’Ecole Normale DNS Mbankana.

L’Ecole Normale de formation des enseignants des écoles primaires du monde rurale « DNS Mbankana » accorde la même chance aux hommes et aux femmes lors de son recrutement. 53 jeunes femmes titulaires du diplôme d’état y ont été formées comme enseignantes et la plupart d’entre elles ont été mécanisées par le Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel (MEPSP). Bien qu’elles ne représentent que 37% des 147 enseignants déjà formés par la DNS Mbankana, l’objectif visé par HPP-Congo est d’avoir 50% de femmes graduées dans chacune des promotions.

L’Ecole Normale DNS Mbankana est le fruit d’un protocole d’accord tripartite signé entre le MEPSP, la Fédération Humana People to People et HPP-Congo dans le souci d’améliorer la qualité de l’enseignement dans les zones rurales.

jif7

 

L’acquisition des nouvelles techniques de productions agricole et animale par les femmes.

Les femmes sont des membres très actives des projets clubs de fermiers mis en œuvre par HPP-Congo, elles bénéficient du transfert de savoir sur la pratique de l’élevage de qualité et sur les nouvelles techniques culturales visant à accroître leur production agricole telles que le compostage, les semis en ligne, le paillage, l’assolement, la non-incinération, etc..

27.761 familles dont elles sont les forces motrices ont été jusque appuyées dans l’accroissement de leur production agricole et l’amélioration de leurs conditions de vie.

L’application de ces nouvelles techniques culturales a conduit au moins au doublement de la production agricole de ces paysannes et à l’augmentation du poids des animaux élevés. La vente de l’excédent de cette production contribue à l’accroissement du pouvoir d’achat de ces femmes.

Pour apporter de la valeur ajoutée aux fruits des efforts consentis par les femmes et minimiser également les pertes post-récoltes, celles-ci ont formées aux techniques de transformation des certaines de leurs récoltes, notamment le manioc et le maïs.

jif5

 

L’alphabétisation des femmes.

En RDC, 39% de près de 19 millions de Congolais qui ne savent ni lire ni écrire sont des femmes et ces données sont de plus en plus préoccupantes avec le temps car en 2001 ce taux était de 33,3%. (Enquêtes Démographiques et de Santé (EDS) 2016)

HPP-Congo a fait de l'alphabétisation son cheval de Troie dans la bataille pour le développement de la gente féminine car elle  permet à la femme agricultrice, entrepreneure non scolarisée d’accéder à l'information et à faire des calculs pouvant l’aider à améliorer les techniques de production qu'elles utilisent et qui engendrent non seulement un meilleur rendement, mais aussi des possibilités supplémentaires de revenus pour elle.

Depuis 2007, année à laquelle HPP-Congo s’est engagée dans l’alphabétisation, 75% des 4822 personnes ayant appris à lire, écrire et compter sont des femmes. BRAVO LES DAMES.

jif4

 

La participation active des femmes dans la gouvernance communautaire.

Toujours reléguer au second plan dans la prise de décision impliquant sa communauté, la femme doit plus que jamais apporter sa contribution à la gestion de la cité. Pour promouvoir la participation des femmes à la gouvernance communautaire et à la prise des décisions, les projets mis en œuvre par HPP-Congo sont conjointement dirigés tant au niveau communautaire que managérial par les deux genres.

Le Groupe d’Action de Familles (GAF), qui est la structure de base du projet Aide aux Enfants comptant 30 à 35 familles et a à sa tête un duo de coordonnateurs, composé d’une femme et d’un homme. Dans les projets Clubs de Fermiers (CF), au moins le 2/5 des 5 membres du comité de gestion des clubs de 50 fermiers chacun doit être des femmes.

En plus de cette organisation structurelle des GAF et des CF, HPP-Congo encourage les familles à être présentes aux réunions et autres activités communautaires aussi bien par les épouses, leurs conjoints, ou davantage en couple. Les femmes sont véritablement impliquées dans la prévention des maladies en communauté car plus de la moitié des volontaires œuvrant aux côtés de HPP-Congo dans la santé communautaire sont des femmes.

jif2

 

Les impacts positifs des activités mises en oeuvre par HPP-Congo dans la protection des droits de la femme et de son épanouissement concourrent à l'atteinte des Objectifs de Développement Durable:

ODD1  ODD5  ODD10 

 

Nouvelles des Projets

Le 15 octobre 2008, la première Journée mondiale du lavage des mains a été célébrée dans de très...
Salutation à tous. Les boutiques HPP-Congo ayant arrivage ce lundi 14 Octobre 2019 sont celles de...
La Journée mondiale de la Contraception commémorée le 26 septembre de chaque année, est l’occasion de...
Le 21 septembre de chaque année et ce depuis 1981, les peuples du monde entier sont invités à déposer...
OFFRE N°025/HPP-Congo/2019   Poste : OFFICIERS DE TERRAIN Lieu d’affectation : KinshasaType de...
La Journée Internationale de l’Alphabétisation avait été initiée par la 14eme session de la Conférence...
Plusieurs media ont fait écho des informations sur la cérémonie de remise des brevets de fin de...
Les jeunes femmes du quartier Camp Luka ayant démarré leur formation en Coupe & Couture et...

facebook     youtube    twitter    linkedin