news from the projects

JME11

La journée mondiale de l’environnement se célèbre le 5 juin de chaque année, et ce depuis 1974. Le thème de la 45eme édition commémorée cette année est « La pollution de l'air ».
HPP-Congo corrobore entièrement au choix de ce thème car la qualité de l’air que nous respirons est de plus en plus préoccupante car neuf personnes sur dix dans le monde sont exposées à des niveaux de polluants atmosphériques supérieurs aux niveaux de sécurité de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

JME6


Le thème de cette année nous invite tous à réfléchir sur la manière dont nous pouvons changer notre quotidien afin de réduire la pollution atmosphérique que nous produisons (et respirons !) et donc de contrecarrer sa contribution au réchauffement de la planète et ses effets sur notre santé.

Quelles sont donc les principales sources de pollution de l'air et quelles sont les contributions de HPP-Congo à leur réduction quand celles-ci font partie de ses domaines d’intervention?

JME2


1) Agriculture :

De manière élémentaire, l’agriculture participe aux émissions de composés azotés, des composés organiques volatils (COV), du méthane et des pesticides, ainsi que des particules primaires tels que le dioxyde de soufre (SO2) et les oxydes d'azote (NOX).

L'agriculture a deux sources principales de pollution atmosphérique: le bétail, qui produit des gaz tels que le méthane et l'ammoniac, et la combustion des déchets agricoles. Environ 24% de tous les gaz à effet de serre émis dans le monde proviennent de l’agriculture, de la foresterie et d’autres utilisations des sols.

JME9


HPP-Congo contribue à l’atténuation de la pollution de l’air dans le domaine agricole par la pratique de l’agriculture de conservation au sein des projets Clubs de Fermiers. Les 25.561 fermiers encadrés par ces projets depuis 2011 contribuent de manière significative à la protection de l’environnement en pratiquant un système de production agricole intégré fondé sur des principes écologiques qui respectent le vivant et les cycles naturels. Ces activités visant à favoriser la biodiversité de l'agroécosystème, autant que l'activité biologique des sols se font à travers l’application des techniques telles que:
- Le désherbage mécanique ou thermique qui s’oppose à l’incinération des herbes.
- La lutte biologique et l’utilisation des pesticides naturels car les pesticides chimiques déversent les gaz à effet de serre dans l’air, ce qui entraine sa pollution et la destruction de la couche d’ozone.
- La réduction voire la suppression du travail du sol car ce dernier engendre une volatilisation des gaz à effet de serre comme l’ammoniac dans l’atmosphère.
- L’amélioration du sol par des rotations de cultures, l’utilisation des fertilisants naturels (ex: fumiers, poussière de roche, compost) et des engrais verts.

JME12


2) Activités domestiques

En effet, la principale source de pollution atmosphérique domestique est la combustion dans les ménages de combustibles fossiles comme le butane et le pétrole, de bois et d'autres combustibles à base de biomasse pour cuisiner, chauffer et éclairer les maisons. Environ 3,8 millions de décès prématurés sont causés chaque année par la pollution de l'air intérieur, la grande majorité d'entre eux dans les pays en développement.

Dans le cadre de la réduction de la pollution de l’air à travers les activités domestiques, HPP-Congo mène les actions suivantes :
- Encourage les ménages à réduire considérablement l’utilisation du bois pour la cuisson en les formant dans la fabrication et l’utilisation des fours améliorés.
- Forme les membres de la communauté à la production d’engrais naturel via le compostage des déchets organiques ménagers.

JME5

 

3) Les autres formes de pollution de l’air sur lesquelles HPP-Congo n’agit pas tellement.

En dehors des activités agricoles et domestiques, l’air est également pollué par les gaz déversés dans l’atmosphère par les installations industrielles, les transports et autres sources ne provenant pas de l'activité humaine telles que les éruptions volcaniques, les tempêtes de poussière et autres processus naturels.

HPP-Congo intervient dans la reduction de la pollution issue des installations industrielles à travers la vente des produits vestimentaires de seconde main, promouvant ainsi le recyclage et la réutilisation et reduisant par conséquent la production de nouveaux vêtements.

JME3

ar2


Notons qu’en plus des actions susmentionnées entreprises par HPP-Congo visant la réduction de la pollution de l’air, le reboisement, source par excellence de production d’oxygène est pratiquée par tous les projets de HPP-Congo. Au moins 687.656 arbres ont été plantés de 2013 à nos jours par les communautés dans toutes les zones d’exécution des projets, en plus des 215.000 arbres plantés par les projets environnementaux mis en œuvre par HPP-Congo dans les provinces du Kongo Central, du Mai-Ndombe et du Haut-Katanga.

JME7


Les impacts positifs des activités mises en œuvre par HPP-Congo dans le cadre de la protection de l’environnement contribuent à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) :

ODD1   ODD11 ODD13

Nouvelles des Projets

  OFFRE N°009/HPP-Congo/2020 Dans le cadre de l’exécution d’un projet « Tonga Nzoto » de lutte...
Les jeunes des quartiers Malueka et Kimbwala en proie pour la plupart au désœuvrement sont victimes de...
OFFRE N° 08/HPP-Congo/2020 Humana People to People Congo ASBL (HPP-Congo) est une association de Droit...
Responsabilités 1. Gestion :1.1. Assurer la réalisation du chiffre d’affaire et du bénéfice du projet...
Je suis Etienne Manzanza, natif du Camp Luka, garçon unique de la promotion 2017-2018 en coupe et...
Comme de tradition depuis janvier 2018, chaque mois de l’année est axé sur un thème bien précis en...
HPP-Congo recherche un gestionnaire administratif expérimenté pour assurer l'administration et le...
Termes de Reférence de l'Avis d'Appel d'Offers N°012/12/019/KINSHASA/HPP-Congo relatif au recrutement...

facebook     youtube    twitter    linkedin