Projects

Diapositive18 264 x 198 Diapositive11 264 x 198    

Déclaration des capacités dans l’exécution des projets agricoles

Le potentiel agricole de la RDC est largement sous utilisé pour nourrir le pays car, des  80 millions d’hectares de terres arables disponibles, seuls 9 à 10 %  sont cultivés d’après l’Institut National de Statistiques (INS).

Plusieurs facteurs empêchent la meilleure exploitation de ce potential. Hormis le faible pourcentage du budget national alloué au secteur de l’agriculture, le manque d’appui financier à ce secteur avec pour consequence une faible production locale ne pouvant pas couvrir les besoins alimentaires des Congolais, ajoutons l’absence de formation des agriculteurs et les difficultés qu’ils éprouvent pour accéder aux intrants et à la technologie agricole.

C’est face à ces défis et à bien d’autres auxquels fait face le secteur agricole en RDC que HPP-Congo a décidé d’apporter sa contribution aux efforts visant à relever ce pan d’importance de l’économie du pays.

 Diapositive17 264 x 198  Diapositive20 264 x 198

 

Le Programme Clubs de Fermiers

Le programme Clubs de fermiers qui matérialise la présence de HPP-Congo dans le secteur agricole en RDC est une conception de Humana People to People.

Il a pour but le renforcement agricole et institutionnel dans le cadre de la réduction de la pauvreté, l’amélioration de la sécurité alimentaire et de la nutrition ainsi que de la promotion d’une agriculture durable.

Le programme Clubs de Fermiers s’arrime aux différentes politiques sectorielles relatives au secteur agricole telles que décrites dans le Programme National d’Investissement Agricole (PNIA), dans le Document de Stratégie de Croissance et de Réduction de la Pauvreté (DSCRP 2), dans le Programme détaillé pour le Développement Agricole en Afrique (PDDAA), etc.

Il concoure à l’amélioration de la sécurité alimentaire par l’entremise d’une production agricole accrue et en relation avec la demande. Il contribue aussi à l’amélioration du pouvoir d’achat des fermiers et à la nutrition de leurs familles.

L’atteinte des objectifs assignés au programme Clubs de Fermiers repose sur: la diversification de la production agricole, la disponibilité de eau, la mise en valeur des pratiques visant la conservation du sol, l’existence de débouchés pour écouler l’excédent de la production agricole, un système de communication et d’information au sein de la communauté pour susciter un changement positif réel.

Diapositive8 264 x 198  Diapositive9 264 x 198

 

Le programme favorise la création d’un réseau structuré dans lequel les fermiers sont organisés, et promeut aussi le leadership local, assure l’accès à l’information et offre aux fermiers un mécanisme viable qui leur permet d’identifier leurs besoins et d’y trouver des solutions appropriées.

Le programme Clubs de Fermiers reconnaît qu’il est important de travailler en synergie entre membres pour une meilleur commercialisation de leurs récoltes.

De plus, l’amélioration de l’accessibilité à l’eau facilite le maraîchage et permet aux fermiers de produire des légumes sans interruption pendant l’année. Les légumes produites sont à la fois consommés par les producteurs pour améliorer leur état nutritionnel et vendus par ces derniers améliorer leurs conditions de vie.

Par souci d’amélioration de la diète alimentaire et accroitre davantage leurs revenus, les fermiers sont également initiés à l’élevage porcine, caprine et à la volaille.

Bien plus, le programme Clubs de Fermiers pose un regard attentif sur la santé des fermiers. Cette attention se fait à travers des campagnes de prévention des maladies courantes telles que la malaria et les maladies des mains sales. la lutte contre le VIH/Sida, la santé sexuelle et reproductive, le planning familial, une saine nutrition, l’hygiène, l’importance de la scolarisation des enfants, la lutte contre les violences sexuelles et conjugales, la protection de l’environnement et bien d’autres thèmes sont autant d’aspects sur lesquels les fermiers sont également éduqués.

Diapositive1 264 x 198  Diapositive2 264 x 198

 

Structure organisationnelle du programme Clubs de Fermiers

Le programme organise les fermiers en clubs de 50 membres chacun et 5 clubs de 250 fermiers forment une «unité» encadrée par un instructeur agricole (IA). Les activités de chaque club sont coordonnées par un bureau de 5 membres démocratiquement élus. Les fermiers sont organisés en clubs pour faciliter les échanges d'information, la mutualisation des efforts et la commercialisation groupée des récoltes.

Cette mutualisation des efforts contribuent aux échanges d’expériences entre fermiers sur les meilleures pratiques agricoles, les possibilités d’achats groupés d’intrants et du matériel de production et surtout la vente groupée de leurs récoltes.

Chaque club crée un champ école dans lequel les leçons théoriques apprises sur les nouvelles techniques culturales sont mises en pratique pour une meilleure assimilation par les fermiers. C’est bien évidemment après la maitrise desdites pratiques que le fermier peut en toute confiance les répliquer dans son champ.

 Diapositive19 264 x 198  Diapositive15 264 x 198

 

Le programme forme et initie les fermiers à la recherche de financements afin de leur apprendre à voler de leurs propres ailes.

Pour ce qui est de la mise à niveau des fermiers, notons que sous la houlette d'un technicien expérimenté, ceux-ci sont régulièrement formés sur:

- les techniques d’amélioration et de fertilisation du sol;

- l’importance de l’arbre et du reboisement;

- le développement des cultures pérennes et vivrières

- les nouvelles techniques agricoles telles que la fabrication et l’utilisation du compost, les techniques de semis, le paillage, la non-incinération, la multiplication des semences, pour ne citer que quelques-unes.

- les pratiques d’agriculture de conservation, la diversification des cultures et la nutrition;

- les techniques de production des cultures vivrières;

- la conservation et la gestion des ressources naturelles;

- la planification des activités et les techniques de commercialisation des produits.

- l’importance de l’épargne et bien d’autres themes.

Diapositive4 264 x 198  Diapositive5 264 x 198

       

 

Résultats attendus du Programme.

Des résultats mesurables sont attendus dans les domaines clés suivants:

- la sécurité alimentaire

- l’augmentation du patrimoine des ménages;

- une gestion plus améliorées des terres;

- un meilleur accès à l'eau (y compris l'eau potable) et l’utilisation efficace des systèmes d'irrigation;

- l’organisation de la commercialisation des récoltes ;

- l’accroissement des revenus des fermiers et l’amélioration de leurs conditions de vie.

Diapositive12 264 x 198  Diapositive7 264 x 198 

 

Résultats atteints depuis 2011.

HPP-Congo met en œuvre les activités agricoles dans les provinces du Sud-Ubangi, du Kongo Central, de Kinshasa et le Mai-Ndombe, et ce, dépuis 2011.

A ce jour, 25 000 fermiers ont été appuyés par ce programme grâce au soutien du Ministère de l’Agriculture via le Programme d’Appui à la Réhabilitation et la Relance du Secteur Agricole (PARRSA), de Sympany, du Fonds Mondial pour la Nature (WWF), du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), l’Agence Espagnole pour la cooperation international et le Développement (AECID), l’Agence Coréenne pour le Développement International (KOICA). Plus de 50% des fermiers sont de sexe féminin.

Certains activités agricoles sont aussi exécutées par HPP-Congo au sein d’autres projets, à l’instar de l’encadrement de 1000 maraichers par le projet Aide aux Enfants Kingabwa à Kinshasa, de 800 fermiers par le projet Aide aux Enfants Gemena, l’appui à la commercialisation groupée à 10.000 fermiers en cours dans la réserve de biosphère de Luki au Kongo Central avec le Fonds Mondial pour la Nature (WWF).

       

     

 

 

 

facebook     youtube    twitter    linkedin

Facebook Widget Slider

Youtube Widget Slider